Vous êtes ici

Mes traductions

Portrait de Albert
Soumis par Albert le lun, 26/12/2011 - 4:16pm

Traduire est pour moi une envie depuis des décennies.
Sans doute la première graine en a-t-elle été semée quand j'ai, entre quinze et dix-huit ans, lu 1984 de Georges Orwell, traduit par Amélie Audiberti. Qu'on ne se méprenne pas, je serai heureux qu'on m'estime aussi capable qu'elle. Mais il demeure que sa traduction de 1984 comporte quelques défauts, certains assez flagrants pour m'avoir heurté alors que je ne connaissais pas encore le texte original : je sentais qu'il y avait là quelque chose qui ne collait pas...
Mais, pour rester dans la métaphore agreste, la véritable moissonneuse-batteuse-lieuse (jaune, nécessairement) fut la lecture jubilatoire du Guide du Routard Galactique traduit, de main de maître, par Jean Bonnefoy, suivi d'un écobuage au lance-flammes par Patrick Couton, traducteur ô combien émérite et méritant de Terry Pratchett. Ces deux-là sont des orfèvres dont je ne louerai jamais assez les qualités, et loin de moi l'idée de me comparer à eux, si ce n'est pour savoir vers quoi me diriger, mais il est certain que leur lecture a contribué à me donner envie de traduire.
L'envie est cependant restée latente durant des années ; toujours autre chose de plus important de plus urgent d'autre à faire... Jusqu'au jour où j'ai réalisé qu'à force d'attendre, il n'existerait jamais d'autre traduction du Compleat Traveller in Black de Brunner que celle que le malheur a laissé commettre dans les années soixante-dix, par un ou des traducteurs dont je préfère continuer à oublier le ou les noms.
Et je me suis donc lancé. Vous pouvez voir le résultat dans les pages suivantes :

Share/Save